OFPRA: lettre aux réfugiés

Lettre de l’OFRA au migrants ayant acquis le statut de réfugié

« Madame, Monsieur,

Vous avez été accueilli par la France entre le 9 et le 16 septembre dernier après avoir fui les persécutions ou le conflit  qui frappent votre pays ».

La France est heureuse de vous accorder sa protection en tant que réfugié.

L’office français de protection des réfugiés et des apatrides (OFPRA), après examen de votre situation, vient de prendre cette décision et de vous en informer.

Et maintenant ?

Voici quelques informations utiles qui vous permettront de préparer votre installation durable dans notre pays d’ici un mois environ :

1) Vous allez être invité à vous rendre, par groupe de 10 personnes, à la préfecture, muni de 4 photos d’identités. Après relevé de vos empreintes digitales – sans aucune autre conséquence que l’établissement de vos titres de séjour en, France – un récépissé vous reconnaissant un droit de séjour en France en tant que réfugié vous sera délivré.

Ce récépissé vous donne le droit de travailler, l’accès aux soins et à l’ouverture de l’ensemble des droits réservés aux citoyens de la République française et aux étrangers présents sur le territoire en situation régulière.

Votre titre de séjour définitif, pour une durée de 10 ans, vous sera délivré, sous quelques semaines, par la préfecture du département qui vous accueillera définitivement.

2) – Vous allez être invité dans les prochains jours à renseigner une fiche sur votre situation individuelle. Nous ferons le maximum pour que la proposition de logement qui vous sera faite soit la mieux adaptée à votre situation. Par exemple, combien d’enfants avez-vous, quelles langues étrangères parlez-vous, possédez-vous des diplômes, une qualification, souhaitez-vous reprendre vos études, avez-vous des enfants ou un conjoint appelés à vous rejoindre ? Etc…

3) En fonction de votre situation et de vos projets, il vous sera proposé de vous installer dans l’une des 36 000 communes françaises disposant de capacités d’accueil.

4) Dans cette commune, vous disposerez d’un logement dont le loyer dépendra de vos ressources. Une association proche de vous aidera à votre installation. Vous recevrez un enseignement à la langue française et une préparation à l’emploi. Vos enfants seront scolarisés. Vous aurez accès aux soins gratuitement, bénéficierez d’un revenu minimum ».